dimanche 7 août 2011

Le Bisse de Vercorin

Billet dédié à Gine qui connait bien les bisses et leur doux murmure:)


Le Bisse de Vercorin
Tu es d'accord avec moi, Gine, si je dis qu'on ne peut pas parler d'un bisse sans jamais avoir marcher à côté de l'un d'eux, longer le cours parfois léger, parfois bruyant de ces quelques centimètres d'eau en mouvement qui approvisionne les cultures de la vallée, sur des kilomètres?!
Faire un bisse, c'est une aventure valaisanne tout d'abord (c'est-à-dire spécifique du Valais, canton de Suisse romande) mais c'est aussi une aventure historique et magique.


Discrets et bien adaptés à l'environnement, les bisses sont pourtant des monuments historiques qui retracent le passé et la vie économique du Valais depuis le XIVe siècle.
Leur construction a permis l'irrigation des pairies de la vallée jusqu'à ce qu'ils soient victime de la modernisation et de la transformation économique. Aujourd'hui on préfère pomper l'eau du Rhône à l'aide de moteurs électriques... :(

Le Bisse de Vex
Certains bisses sont vertigineusement spectaculaires et sont aujourd'hui le point fort des randonnées d'évasion (pour les amateurs de sensations fortes).

photo Le Matin Le Bisse des Sarrasins
Les 200 bisses répertoriés au début du siècle représentaient plus de 1800km de canaux, petit chef-d'oeuvre de la créativité des hommes et construit parfois au péril de leur vie.
Le Bisse de Vercorin date de la fin du 14è. siècle; il prend l'eau dans la Rèche à 1685m. et la conduit sur Vercorin, offrant ainsi une magnifique balade de fraicheur et d'histoire en terrain plat, pour celles qui se plaignent que la montagne... ça monte! :D

Le Bisse de Vercorin

.



9 commentaires:

Godnat a dit…

Y'a un moment où je me sens visée... ;-)
C'est incroyable, je ne savais pas que ça pouvait exister, et en tout cas, j'en connais qui ne seraient vraiment pas capable d'aller se balader sur les planches ! Frissons c'est sur !

Isabelle a dit…

Non... c'était plutôt Catherine hahaha!!
à cause de son dernier commentaire :D

Tu as raison, ces constructions sont incroyables et il y a une légende qui dit que les Maures seraient montés jusqu'aux vallées alpines au 10è siècle et auraient enseigné aux Valaisans leur connaissance en matière d'irrigation... aïe, aïe.. mise en cause de la fierté valaisanne??

Éric avec Marie a dit…

Vraiment beau ces bisses don nous ignorions le nom. Nous avons été émerveillés des bisses qui se trouvaient dans les randonnées que nous avons fait sur l'île de Madeira. Par contre nous ne savons pas le temps de ces constructions, qui sont en pierres et en ciment! Merci pour cette belle découverte!

Darthmagus a dit…

Je ne connaissais pas ces étonnantes bisses, merci Isabelle!

Isabelle a dit…

Darth, y'a pas de quoi :)
Eric et Marie je ne savais pas qu'il y en avait à Madeira. Surprenant!

Bisses à tous :D

Anyes a dit…

Je suis comme Darthmagus, je ne savais du tout que cela existait. Une belle lesson Isabelle Merci
:-)

Gine a dit…

C'est toute la magie de mon enfance que tu nous montres là ! Je les ai je pense tous parcourus, sauf les plus vertigineux ... Je ne peux en effet pas grimper, je ne supporte pas les téléphériques, alors ... je vais à plat ... J'ai suivi le bisse de Saxon - mon grand oncle y avait été gardien - avant sa restauration, et ça avait été sportif ! J'ai appris que depuis tout est remis dans l'ordre et ton billet me fait envie de mettre un parcours au programme, dans la blondeur des mélèzes, cet automne ! Merci, c'est parfait, ce billet !

Isabelle a dit…

Bisse de Saxon = 32km?
Je suis partante si tu veux de la compagnie; les mélèzes à l'automne, j'adore et on peut faire seulement la moitié du bisse :)
Qui d'autres?

Dominique a dit…

Merci de nous faire ainsi profiter de tes montagnes et tout particulièrement pour ce reportage. Je ne connaissais pas.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...