dimanche 31 mars 2013

Pâques aux Tisons

Réveil sous 15cm de neige...


les œufs de Pâques n'ont pas fondu sous les rayons du soleil ce matin et si parents et grands-parents se sont amusés à les cacher dans le jardin comme au temps de mon enfance, les enfants ont eu double travail pour les trouver :)


Pour moi, Pâques est une malle à souvenirs d'enfance puis d'adolescence, chargés de pluie, de balades à vélo, de baignades glaciales (en Bretagne) justifiées par le seul plaisir de le dire aux copines à la rentrée... repas de galettes de blé noir et de bolées de cidre avalées goulument.
Odeur de la maison de vacances qu'on ouvrait pour la première fois après l'hiver, l'humidité des draps, les fous rire entre frère et sœurs partageant la même chambre, les tempêtes et les embruns, notre petite crique à marée basse où nos doigts engourdis par le froid soulevaient sans pudeur les jupes de goémons des rochers pour y rechercher les gros bigorneaux tant appréciés.


La mémoire sensorielle est vraiment extraordinaire et peut nous faire voyager dans le temps à tout moment.
J'aime et j'en use à satiété!
A vous d'essayer et de les partager...

12 commentaires:

Philippe Bullot a dit…

J'aime tes photos et l'évocation de tes souvenirs :) Bonne soirée Isabelle !

ELFI a dit…

pour moi, enfant.. pâques, premières chaussettes dans l'année...
finis les collants de laine qui piquent... mais ..pas de souvenir de neige! :)))

Olivier Bailleux a dit…

Pâques aux tisons, c'est précisément ce que je me disais cet après midi en faisant du vélo, emmitouflé dans un gros blousons, avec écharpe, gants, bonnet... Mais il y a quand même des fleurs aux bord des chemins et pas de neige en vue. je dois m’estimer heureux ;-).

Amartia a dit…

Décidément, tu croules sous la neige et c'est bien loin d'un souvenir de baignade ! Voilà une édition qui ne se laissera pas oubliée, elle non plus.

odile b. a dit…

Tout ce blanc ! C'est à tomber å genoux...
Et l'oiseau perché à la pointe du sapin... : une image de conte... un moment à saisir !
Sans doute, il y fait froid, mais que c'est BEAU !
Quand donc commence le printemps au Pays d'En- Haut ?

Tes souvenirs de Pâques sont joyeux et pleins de vie.
Pour moi, enfant, Pâques c'est le souvenir des petits oeufs mouchetés en sucre avec de la liqueur, dans un papier soie, cachés ça et là dans le jardin, et le souvenir de ceux qu'une main invisible faisait descendre sur nos têtes, tandis qu'on était accroupies, mes soeurs et moi à fouiller dans les touffes de buis ou de santoline. Chaque année pour Pâques, Maman, qui n'avait pas un sou, s'ingéniait à faire des des tables de rêve, avec "les oeufs mimosa", au jaune écrasé en boulettes, "les oeufs champignon" avec un chapeau rouge en tomate sur la tête et des miettes blanches sur le sessus comme les amanites, et "les oeufs bonhomme" coiffés aussi d'un chapeau, et avec visage humain : des yeux, un nez une bouche... le tout sur un beau lit de salade verte. Bien sûr, les jonquilles avaient leur place au milieu de la table et un somptueux bouquet de cassis-fleur qui sentait bon le printemps arrivé trônait sur le buffet, fraîchement encaustiqué pour la circonstance.
Ah ! Je ne peux pas passer sous silence les fascinants œufs durs cuits dans la pelure d'oignons pour l'occasion. Toutes les nuances de roux étaient si belles dans le panier grillagé, qu'on n'osait à peine casser les coquilles pour manger les œufs en pique-nique.
Ces couleurs magiques, obtenues si facilement m'ont poussée, plus tard, à essayer à mon tour toutes les teintures naturelles possibles et imaginables avant de me lancer à fond dans la décoration des coquilles vidées : dessin, peinture, batik, pointe sèche, grattage, gravure, découpe, perçage, ciselure... une passion de pondeuse qui m'a tenue en haleine pendant de nombreuses années. Travail minutieux qui m'a valu de sérieux soucis au niveau des tendons, mais tellement de joie à faire, exposer, offrir. La place de l'œuf à travers l'histoire m'a conduite à des découvertes passionnantes et des rencontres enrichissantes. Si Dieu me prête vie, j'envisage un livre sur le sujet pour mes petits enfants.
Pardon de cette accaparement de ta page, mais j'ai eu tellement de bonheur à vous imaginer faisant les fous avec tes frère et sœurs, à l'arrivée des vacances en Bretagne, que je me suis replongée à mon tour dans ma Vendée natale.

Bon retour du printemps, "En-Haut", Isabelle !
Ça va être un déferlement de tapis de sol !

Enitram a dit…

Pâques sous la neige !!! Tu me diras que cela change de Pâques sur la plage mais les traditions perdurent pour notre plus grand plaisir !!!
Effectivement ce doit être assez cocasse de chercher des oeufs dans la neige!!!
Très bonne soirée !

Josette a dit…

les traditions ont du bon... sous la neige ou au soleil la chasse aux oeufs perdure

Thérèse a dit…

Jolies photos et sympa les souvenirs de Pâques..
Bisous .
Thérèse

Yannick Photographies a dit…

Jolie série de photos, belles couleurs !

Merisi Vienna a dit…

Wondrous winter scenes, even though they were taken so late in spring.
It snow all through our Easter Sunday, and once again yesterday.

Dominique a dit…

Je vois qu'il n'y a pas qu'ici que l'hiver n'en finit pas.

l'oeil libre. a dit…

un photoblog qui relève d'une grande sensibilité.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...