mardi 29 mai 2012

La Pierreuse

Massif de la Gummfluh et Réserve de La Pierreuse
Pendant huit mois d'hiver nous avons vécu à ses pieds... Lever les yeux vers le ciel c'était inévitablement aller à l'encontre de ses rochers. J'y inventais des formes, des portraits ou des silhouettes et je leur donnais des noms aussi éphémères que les ombres qui les avaient dessinés.

Avec l'arrivée d'un premier printemps nous étions partis à la découverte...
qu'allions-nous découvrir une fois que la neige aurait dégagé le chemin abrupt qui menait vers les ateliers d'une nature sauvage?

Les torrents grondaient des eaux de fonte, couvrant le chant des oiseaux et les bruits de la forêt.

Plusieurs fois nous sommes rentrés bredouilles, n'ayant pu parvenir à destination, rejetés par les murs de neige que nous n'osions pas franchir.
Mais petit à petit la Pierreuse s'est dévoilée, très doucement, comme un cadeau des plus précieux qu'on abimerait en l'ouvrant trop vite.


Trois ans après, c'est toujours avec le même sentiment de découverte que nous rendons visite à cette belle dame sauvage et préservée.
Pour clore nos petites vacances de Mai, nous avons repris le chemin comme un pèlerinage, en sachant que la montée est longue depuis le village mais qu'une fois là-haut tout est bien vite oublié.

La Gète - 1818
Alpage de la Gète
Les arbres couchés en travers du chemin nous ont obligés à emprunter le talus et à prendre par le pâturage; un obstacle nous permettant de faire une belle découverte, celle de l'alpage de la Gète dont le chalet, bâti à mains nues, date de 1818.


Arrêt obligatoire dans un décor de carte postale!
Puis renonçant à la route nous sommes partis en direction du col encore enneigé, uniques témoins d'un saisissant mélange de saisons.


 Au milieu de l'herbe encore jaunie par la neige nous constatons avec plaisir que l'artisan couturier s'est mis au travail et a brodé des milliers de fleurs sur les pâturages... sa façon toute particulière d'appeler gentiment les familles et les bêtes pour la saison d'été!

Soldanelle

10 commentaires:

Philippe Bullot a dit…

Je constate avec plaisir que tu as retrouvé la forme! Merci Isabelle pour cette belle balade :)

Fifi a dit…

Te suivre avec bonheur dans ce paysage grandiose !

Anyes a dit…

Quelle montagne impressionnante Isabelle. Superbe promenade. Merci de prendre le temps de partager :-)

Guillaume Brocker a dit…

Quelle poésie dans ce récit. Merci !

Claire Fo..... (mais pas Fontaine) a dit…

La Pierreuse se fait une beauté estivale pour devenir la Pierreheureuse....
Je salue cette grande d'âme.

Becsbecsbecs!!!

Gine a dit…

Oui, c'est la balade que l'on voudrait pouvoir faire ! Merci de la partager avec les malheureuses gens des plaines ... Bonne soirée !

Olivier a dit…

La quatrième photo, celle de la forêt, est fantastique.

Bruno... a dit…

Le chalet n'avait personne je présume en cette saison...
Question idiote...

Christineeeee a dit…

J'aime ces paysages de montagne... Il me tarde d'aller y remettre les pieds !
Et suis d'accord avec Olivier... ta forêt est magique !

Biseeeeeeeeeeeees de Christineeeeeeeeeee

Christine a dit…

Une belle bouffée d'oxygène ! Merci pour la balade !

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...