samedi 12 mai 2012

Mélèze en Vert et Rose

Il ne faudrait pas qu'il passe inaperçu!
Le mélèze, cet arbre qui en montagne marque la fin de l'étage sub-alpin, s'est rapidement vêtu de vert en quelques jours/semaines.
De loin ils semblent tout juste vert, un beau vert tendre, mais quand on s'approche on aperçoit les petits cônes roses, les femelles. Celles-ci deviendront brunes à maturité.


J'aime la coquetterie du mélèze, le seul conifère d'Europe à perdre ses aiguilles en Automne et à devenir jaune ou orange.
Au Printemps le rose de sa parure n'est visible que dans l'intimité... en lui demandant la permission ;-)

Une photo que je partage volontiers pour la rubrique Photo de la Semaine 



14 commentaires:

mijane91 a dit…

Finalement nous ne faisons pas que publier une photo hebdomadaire pour Amartia, je découvre plein de choses et ce que tu expliques sur les mélèzes est très intéressant. Merci pour cette jolie photo.
Bon week end

Annick a dit…

Une autre parure rose ! j'ai dans mon jardin un cèdre bleu de l'Atlas qui me fait des cônes rose/rouge depuis deux ans (il est en photo sur mon blog) ; c'est un ravissement pour l'oeil.
Bonne journée
Annick

Philippe Bullot a dit…

N'ayant aucun mélèze dans la famille, j'ignorais cette coquetterie ;-) Bon week-end Isabelle :)

Mingingi des prairies a dit…

Je viens de rattraper mon retard et de faire la balade du laitemaire ! je connaissais les mélèzes surtout pour leur parure d'automne mais je n'avais jamais remarqué leur costume de printemps tout aussi élégant !

Enitram a dit…

Très belle photo qui nous montre le renouveau dans la montagne !
Dans "ma" forêt il n'y a pas de mélèze mais des frênes, hêtres et chênes essentiellement...
Bonne journée!

Marie-Josée a dit…

J'ai quatre mélèzes à la maison et n'ai jamais observé ce phénomène! Ai-je mal observé ou les mélèzes québécois sont-il plus avares de coloris chatoyants?

Gine a dit…

Très joli texte pour cette discrète. As-tu déjà fait des pompons avec les branches souples du mélèze ? Incisé avec les dents la tige, goûté le goût résiné, tiré d'un geste lent l'écorce emportant les faisceaux d'aiguilles jusqu'à l'extrémité pour en faire le pompon, fouetté l'air et les spectateurs de la boule ni trop piquante, ni trop douce ? C'est un jeu que j'ai adoré, enfant !

Amartia a dit…

Pour moi aussi, les mélèzes sont liés à l'enfance, mais je t'avoue que je ne les avais jamais vu en fleurs.

Béa a dit…

Bonjour isabelle
cela me fait penser à ma petite semaine de vacances dans les Alpes de haute provence
j'ai trouvé que la nature était en retard ! mais comme cela nous a fait du bien de nous retrouver au milieu des montagnes :-)
bisous et passe un agréable week end

Christine a dit…

J'ignorais également cette coquetterie... Il s'en passe des choses, à notre insu, dans la nature... Bon week end, Isabelle !

Olivier a dit…

Magnifiques couleurs.

Oxygène a dit…

Tendre et coquet, le mélèze sait y faire pour nous séduire.... L'an dernier j'ai eu le plaisir d'admirer un bois de mélèzes doré par l'automne sur fond de montagne enneigée. C'était également très beau.
Bon dimanche à toi Isabelle.

Christineeeee a dit…

Tendre mélèze...
Biseeeeeeeees de Christineeeeeeeee

Christineeeee a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...