lundi 4 juin 2012

Du haut vers le bas...

 - dernier chapitre de La Pierreuse -

Ainsi va, dans chaque balade il faut redescendre et parce que nous sommes curieux, que nous partons de chez nous à pied et que nous sommes ainsi libres de choisir notre itinéraire, nos descentes se font au gré de notre humeur, du chemin qui se présente et parfois de notre fatigue :)


Cette fois-ci nous choisissons de faire une boucle avant de reprendre la route qui descend (ou qui monte) le long du torrent.


En prenant le pâturage et sa forte inclinaison, les souvenirs nous ramènent à notre première visite à La Pierreuse, alors que la pente encore un peu enneigée nous avait paru simple à descendre.
Les nombreux "chemins" tracés à la fin de l'été précédent par les vaches nous avaient guider vers un endroit difficile d'accès d'où nous avions mis un certain temps - et plusieurs glissades - à sortir, les chaussures crottées jusqu'à la cheville.




Chalet des Leysalets et son pare-avalanches
 Plusieurs années après, tout nous parait beaucoup plus simple et le regard ne cherchant plus le chemin, nous admirons les trésors qui surgissent sous nos pas.


Ici les grandes gentianes pointent leurs feuilles vert tendre et nervurées vers le ciel, un peu plus en bas, nous apercevons le chalet et son pare-avalanches en pierre. 



Boutons d'or ou Trolles    


Plus on descend, plus la végétation reprend ses airs printaniers. Les trolles brillent comme des petites boules de feu et un nouveau torrent remplit la fontaine du chalet. 

Encore quelques semaines et l'eau ne sera plus qu'un mince filet. 


Ici au pied de la Pierreuse, le chalet s'apprête à accueillir famille et troupeau pour une nouvelle saison d'alpage et de fabrication de fromage... et peut-être y reviendrons-nous cet été!

Chalet des Leysalets - Pays-d'Enhaut


- FIN -

13 commentaires:

Dominique a dit…

Quel beau partage ! On respire d'ici l'air de la montagne. Merci.

Philippe Bullot a dit…

Merci Isabelle pour la balade! Je t'envie!

Marie-Zig a dit…

Tu vois, il n'y a pas que moi qui aille du haut vers le bas...

C'est très beau, ça fait rêver, ça enchante, comme la rivière verte.

Bises la bouquetine...

Gine a dit…

Ah oui, la descente me va bien ! Mais c'est parce que dans la tête - et dans les jambes, aussi - on a le souvenir de là-haut !

Olivier a dit…

La vrai vie est là, dans ces vastes étendues intimidantes de beauté.

Enitram a dit…

Même l'eau qui chante dans "ta" montagne ! Elle attire, c'est sûr, les gens de la plaine !
Elle descend de la montagne à cheval....
A bientôt

Christineeeee a dit…

Ce chalet des alpages me fait penser à celui que j'imaginais en lisant la série des "HEIDI" !
Que du bonheur à lire tes lignes... a admirer tes montagnes !

Biseeeeeeeeeees de Christineeeeee

PS/ Me tarde la fin de la semaine... où je vais retrouver les Alpes !

Guillaume Brocker a dit…

Magnifique conclusion à cette très belle balade... qui me donne une envie de quitter mon bureau pour chausser mes godillots. Merci à toi !

Godnat a dit…

Une soudaine envie de fromage...

Céline a dit…

Tes gentianes me rappellent mon chien que l'on faisait creuser pour que ma grand-mère récupère les racines avec lesquelles elle faisait une liqueur au gout amer... Merci pour cette balade... dans mes souvenirs :-)

Pieces of Sunshine a dit…

The landscapes and flowers, the fresh running water and buildings are all so invigorating. Must be wonderful to see and walk in such places. the buttercups look beautiful.

Amartia a dit…

Je viens de faire un tour dans tes messages plus anciens et je reste émerveillée du regard que tu portes sur ce beau Pays d'en-Haut. Tes photos, ton texte, tout nous transporte dans les sommets du plaisir de la découverte.

Isabelle a dit…

Entre deux balades je vous remercie tous de vos commentaires qui me portent et me poussent à découvrir d'autres endroits, pour les partager à nouveau :)

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...