vendredi 24 août 2012

Gandria

Gandria
Aujourd'hui prenons le bateau depuis Lugano pour aller à Gandria, un petit village suisse de 200 habitants à deux pas de la frontière italienne et qui, jusqu'à l'an de 1709 et son hiver particulièrement rude, était connu pour son huile d'olive.

Gandria - Ancienne fabrique de soie
Puis ce fut la production de soie qui lui donna sa renommée, comme en témoigne l'ancienne fabrique que l'on voit depuis le lac, en arrivant à l'embarcadère.

Plus récemment, la réputation d'un village malfamé imprima le nom de Gandria dans l'histoire... celle de la contrebande de cigarettes, de viande et d'alcool, entre la Suisse et l'Italie.
Imaginez-donc un "sous-marin" utilisé pour la contrebande de salami! Avait-il la forme d'un saucisson?

Gandria c'est aussi l'histoire d'un village qui se devait d'être autosuffisant, car longtemps accessible uniquement par le lac ou par des chemins tortueux... le jardinage, l'élevage et la pêche abondante du lac étaient donc les moyens de survie de ses habitants.
 Une nouvelle ère commença en 1936 lorsqu'une nouvelle route et des tunnels relièrent le village à Lugano et à l'Italie.

Gandria


Pour nous c'est une matinée de flânerie et de découverte, qui nous amène au-dessus du village où l'on peut admirer les toits en tuiles des habitations, l'architecture typique qui a perdu toute ressemblance avec les chalets suisse, la petite oliveraie qui explique sous forme de parcours ludique l'histoire et l'importance de l'huile d'olive pour cette région.

Gandria, l'ancienne cure


Gandria, village lacustre sur le lac de Lugano

Cantine de Gandria
Le bateau nous reprend puis nous dépose sur l'autre rive où les petites habitations sont encore en territoire suisse alors que les montagnes qui les surplombent portent des noms italiens.

Les cantine de Gandria (caves de Gandria) servaient à garder le vin, le fromage et la viande toute l'année car leurs températures se maintenaient toujours fraiches.

Aujourd’hui elles se sont transformées en grotti, ces restaurants rustiques où l'on accèdent par bateau et qui existent tout le long du sentier qui mène à Caprino.

Nouvelles flâneries, baignade dans le lac, fraicheur des sous-bois, petites plages aux arbres baignant dans l'eau... et le dernier bateau de retour qui repart... sans nous!

Nous voici prisonniers de ce rivage inconnu, sans aucun moyen pour retourner sur l'autre rive, jusqu'au lendemain! C'est vrai, il y a toujours la brasse...


Mais comme nous croyons à notre belle étoile et aux anges qui se promènent parmi nous pour nous donner un coup de pouce, en voici justement un, patron d'un resto chic à Caprino, qui nous propose une course folle dans son hors-bord et nous dépose en Italie voisine, d'où nous reprenons le bus puis un autre bateau qui nous ramène "chez nous"...

Lac de Lugano
Une belle journée pleine de souvenirs drôles... ;-)


... à suivre

18 commentaires:

Philippe Bullot a dit…

Quelle belle balade! L'endroit est superbe... La contrebande de salami : trop drôle :)

Cara a dit…

Quelle aventure ! Comme toujours, superbes photos...

ELFI a dit…

bateau- stop.. les nouveaux aventuriers!!! magnifique!!!

Enitram a dit…

Superbe virée ! On dirait que Gandria tombe dans le lac, de loin !
Faire du "stop" sur un lac c'est assez original !!!
Bon week-end !

Olivier Bailleux a dit…

Ce village est absolument génial.

Christineeeee a dit…

On croirait presque une petite Venise alpine, en eau douce !
Et l'eau, elle était bonne, ou avait-elle un relant "glaciaire" ?

Ma photo "coup de coeur" : "l'ancienne cure"... peut-être à cause de ses couleurs !

Biseeeeeeeeeeeeeees de Christineeeeeeeeee

Amartia a dit…

Que d'aventures ! Gandria est gravée dans ma mémoire de gourmande à cause d'un lapin à la polenta dégusté sur la terrasse d'un petit restaurant qui surplombait le lac. Au moins tu ramènes des souvenirs moins prosaïques !

Isabelle a dit…

Eau délicieuse Christine, dans les 25°C :-)

Isabelle a dit…

Coniglio et capretto (lapin et cabri) servis avec de la polenta sont en effet des spécialités régionales Amartia.
Ceci dit, la végétarienne que je suis préfère son sandwich au fromage frais (de la région) et à la tomate :-)

Isabelle a dit…

... les contrebandiers d'antan doivent en avoir à raconter des histoires de sale ami... bon ami! hihi

Isabelle a dit…

Merci Cara!

Isabelle a dit…

dans ces moments-là, il faut penser vite... ou ne pas penser du tout! On aurait pu être transformer en salami ;-)

Isabelle a dit…

Oui ici le village tombe dans l'eau. Il doit bien avoir des gens qui pêchent à la ligne depuis le salon...!?

Isabelle a dit…

... et il y a un petit hôtel charmant, plein sud, avec jardin sur l'eau qui semble assez sympa...

Pieces of Sunshine a dit…

The mountains and lake make for stunning scenery with the town clinging to the lake side. Seems to have a very interesting history too. 1709 winter killed the olive trees, must have been a huge problem to the area. Being self sufficient here would appear difficult but the land must be fertile. A beautiful and fascinating place to visit, pleased you were able to safely return "home" too.

Dominique a dit…

Un superbe endroit comme je les aime.

Guillaume a dit…

Une balade tout simplement envoutante...

Béa a dit…

Bonjour Isabelle
le coin est vraiment magnifique...
Bonne semaine à toi
:-)

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...